Les Aigles de Wildhammer

Forum de guilde RP de la Confrérie du Thorium
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'histoire de notre clan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thoas



Nombre de messages : 239
Age : 35
Localisation : Nid-de-l'Aigle
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: L'histoire de notre clan   Sam 27 Jan 2007 - 19:14

(Extrait du livre "La guerre des trois clans")

Les nains de Forgefer vivaient en paix depuis de longs siècles mais leur société devint trop vaste pour leurs cités montagnardes. Le puisant Haut roi Modimus Anvilmar régnait sur tous les nains avec justice et sagesse. Mais trois puissantes factions s’étaient déclarées dans leur société. Le clan Bronzebeard, dirigé par le thane Madoran Bronzebeard, avait des liens solides avec le Haut roi et ses membres se considéraient comme les défenseurs traditionnels de Forgefer. Le clan Wildhammer habitait les collines et les rochers escarpés autour de la montagne et cherchait a prendre le contrôle de la ville. La troisième faction, le clan Sombrefer, était dirigé par le sorcier Thaurissan. Les Sombrefer se cachaient dans les plus obscures profondeurs de la montagne et complotaient contre leurs cousins Bronzebeard et Wildhammer.

Pendant quelque temps, les trois factions maintînrent une paix fragile, mais des tensions éclatèrent lorsque le Haut roi Anvilmar mourût de vieillesse. Les trois principaux clans entrèrent en conflit pour le contrôle de Forgefer. La guerre civile des nains fit rage durant des années sous la terre. Finalement, le clan Bronzebeard, qui disposait de la plus grosse armée,bannit les Sombrefer et les Wildhammer des profondeurs de la montagne.

Khardros et ses guerriers Wildhammer partirent vers le nord à travers les barrières de Dun Algaz et fondèrent leur propre royaume sur le lointain Pic de Grim Batol. Là, les Wildhammer rebatirent leurs réserves de trésors. Thaurissan et les Sombrefer ne reussirent pas aussi bien. Humiliés et rendus furieux par leur défaite. Ils jurèrent de se venger de Forgefer. Menant son peuple vers le sud, Thaurissan fonda une ville (à laquelle il dona son nom) dans les magnifiques montagnes Carmines. Ni le temps ni la prospérité ne purent calmer la rancoeur des Sombrefer envers leurs cousins. Thaurissan et sa sorcière de femme Modgud, lancèrent une attaque sur deux fronts contre Forgefer et Grim batol. Les Sombrefer avaient l’intention de s’emparer de Khaz Modan. Les armées des Sombrefer se lancèrent à l’assaut des forteresses de leur cousins et furent près de prendre les deux royaumes. Mais Madoran Bronzebeard offrit à son clan une victoire décisive sur l’armée de Thaurissan. Thaurissan et ses serviteurs regagnèrent la sûreté de leur cité. Tandis qu’à Grim Batol, l’armée de Modgud utilisa ses pouvoirs pour frapper leur coeur de terreur. Les ombres s’ébranlaient à son commandement et de sombres créatures rampaient depuis les profondeurs de la terre pour traquer les Wildhammer dans leurs propres murs.

Finalement, Modgud franchit les portes et mit le siège devant la forteresse elle meme. Les Wildhammer combattirent désespérément et Khardros se joignit aux combattants pour tuer la reine sorcière. Leur reine morte,les Sombrefer fuirent devant la fureur des Wildhammer. Ils se précipitèrent au sud vers la forteresse de leur roi,mais tombèrent sur les armées de Forgefer qui se portaient au secours de Grim Batol. Ecrasées dans l’étau des deux armées, les dernières forces des Sombrefer furent anéanties. Les armées combinées d Ironforge et de Grim Batol se tournèrent vers le sud décidées à détruire Thaurissan et ses Sombrefer une foie pour toutes. Ils avaient à peine eu le temps de se mettre en route quand dans sa colère Thaurissan lança un sort digne d un cataclysme. Cherchant à invoquer un serviteur surnaturel qui lui donnerait la victoire, Thaurissan réveilla les anciennes puissances qui sommeillaient dans les profondeurs du monde. La créature qui apparut était plus terrible que le pire cauchemar du renégat.

Ragnaros le seigneur des flammes, maître immortel des élémentaires du feu, avait été banni par les titans à l’aube du monde. Libéré par l’appel de Thaurissan, Ragnaros réapparut à la surface du globe. Sa renaissance apocalyptique dans Azeroth fissura les montagnes Carmines et fit surgir un volcan ardent au centre de la région dévastée. Le volcan, connu sous le nom de Mont Rochenoire, était flanqué par la Gorge des Vents Brûlants au nord et par les Steppes Ardentes au sud.

Thaurissan fut tué par les forces qu’il avait déchaîné et ses frères survivants furent réduit en esclavage par Ragnaros et ses élémentaires. Ils résident désormais dans les Pronfondeurs de Rochenoire. Observant le désastre horrible et les incendies qui se répandaient dans les montagnes au sud, le roi Madoran et le roi Khardros arrêtèrent leurs armées et revinrent vers leurs royaumes respectifs. Ils ne voulaient pas affronter la colère de Ragnaros. Les Bronzebeard revinrent à Forgefer et rebâtirent leur glorieuse cité. Les Wildhammer s’en retournèrent vers Grim Batol. Cependant, la mort de Modgud avait laissé une souillure maléfique dans la forteresse de la montagne et les Wildhammer découvrirent qu’ils ne pouvaient plus l’habitée. Leurs cousins étant amers d’avoir perdu leur foyer, le roi Bronzebeard offrit aux Wildhammer un endroit ou vivre à l’intérieur des frontières de Forgefer,mais les Wildhammer refusèrent fermement. Khardros mena son peuple vers le nord, en direction de Lordaeron. Ils s’installèrent dans la foret luxuriante des Hinterlands et bâtirent la ville de Nid de l Aigle, où les Wildhammer se rapprochèrent de la nature et établirent des liens avec les puissants griffons de la région.

Cherchant à conserver des relations et à commercer avec leurs cousins, les nains de Forgefer construisirent un pont à deux grandes arches, le Thandol, pour relier Khaz Modan et Lordaeron. Enrichis par le commerce mutuel, les deux royaumes prospérèrent. Apres la mort de Madoran et de Khardros, leurs fils commandèrent de concert deux grandes statues en l’honneur de leurs pères. Les deux statues montaient la garde sur la passe menant au sud, qui était devenue une terre volcanique à l’éveil de Ragnaros. Elles servaient d’avertissement à quiconque voudrait attaquer les royaumes des nains et rappelaient le prix que les Sombrefer avaient payés pour leur crimes.

Les deux royaumes restèrent proches pendant des années, mais les Wildhammer avaient beaucoup changé devant les horreurs survenues à Grim Batol. Ils choisirent de vivre à la surface, au Nid de l’Aigle, au lieu de se creuser un vaste royaume dans la montagne. Les différences des moeurs entre les deux derniers clans des nains finirent par les séparer.

_________________
Que la Lumière soit avec vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildhammer.forumsdediscussions.com
Durandill
Griffon
Griffon


Nombre de messages : 630
Localisation : Au Nid, dans le coma
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de notre clan   Sam 15 Aoû 2009 - 11:26

Ces évènements se déroulent après la défaite des Sombrefer lors de la guerre des trois marteaux.

Les éclaireurs avaient transmis la nouvelle, qui s'était répandue comme une trainée de poudre : le Haut-Thane était de retour. Sur les visages de Wildhammers, des sourires réapparaissaient, après des jours de doutes et d'inquiétude.

Le Haut-Thane était de retour, et son armée avec lui. Frères, sœurs, amants, enfants, amies, cousins, parents... Tout le clan Wildhammer se réjouissait d'être à nouveau réuni, tout en craignant de découvrir le noms des héros qui avaient trépassé.

Les bûchers funéraires érigés en l'absence du Thane s'étaient éteints. Le vent avait dispersé les cendres, les faisant voler vers les marais, se mélangeant à celles de leurs ennemis, qui avaient été brûlés à l'écart. Non pas par respect, mais parce qu'il fallait bien qu'ils disparaissent.

Le Haut-Thane Khardros fut surpris de découvrir les tentes installées un peu partout, et tous ses nains devant les portes de la cité. C'est alors que les Thanes restés lui apprirent la nouvelle : les maléfices de Mogdud hantaient encore les couloirs de Grim Batol. Ni la mort de la sorcière, ni la défaite des sombrefers sur tous les fronts, n'avaient affecté les ombres hurlantes qui parcouraient la capitale des Wildhammer.

Malgré l'absence de l'armée, des incursions avaient été tentées pour déloger les créatures de ténèbres, en vain. Le Haut-Thane lui même fit rouvrir les portes de Grim Batol et y pénétra, son marteau-tempête à la main. Il s'arrêta longuement devant la statue à l'entrée. La dernière victime de la reine-sorcière des sombrefer, le fidèle garde du corps de Khardros, avait été transformé par magie en statue de pierre, sauvant par la même son Haut-Thane de ce funeste destin. Aucun nain n'osait prendre la parole. Finalement, Khardros hocha la tête en direction de la statue, puis fit signe à ses nains de le suivre.

Quand le Haut-Thane ressortit le lendemain, sa décision était prise, et il l'annonça à son peuple, qui l'accepta. Tous avaient le coeur serré en l'écoutant, mais pas parce qu'ils allaient quitter leur foyer. Ils savaient déjà que Grim Batol ne serait plus leur foyer. Les portes furent refermées une dernière fois. La statue de pierre fut plongée dans l'obscurité, et serait le gardien silencieux de Grim Batol.

Le clan ne se mit pas en route de suite. Khardros ne voulait partir à l'aveuglette, aussi fit-il mander tous ses éclaireurs : chasseurs, voleurs, ils prirent leurs béliers les plus rapides et se dispersèrent dans les marais, et plus loin au nord. Le sud était était le territoire des Barbe-de-Bronze, et se rapprocher des terres Sombrefer ne convenait pas aux Wildhammer. Les chasseurs, pour gagner du temps, envoyèrent leurs meutes d'animaux familiers parcourir la région et en explorer de nouvelles. Certains chasseurs se tournèrent vers les montagnes entourant Grim Batol la désormais maudite. Ils se mirent en route vers les plus hauts sommets, afin de dompter les grands aigles qui y résidaient.

Dompter un animal n'est pas chose aisée sur la terre ferme, et c'est encore pire quand on est suspendu à une paroi rocheuse, accroché à la roche autant qu'à la vie, et tentant de convaincre un animal pour qui l'altitude est une seconde nature que l'on est son nouvel ami. Mais les nains sont persévérants, et les Wildhammer ne dérogeaient pas à la règle. Le groupe de chasseurs revint au camp de fortune quelques jours plus tard en compagnie d'une véritable volière. Le dressage était terminé, peaufiné lors de la redescente, et les aigles s'envolèrent à la recherche d'un nouveau foyer pour les Wildhammer.

Un par un, les éclaireurs revenaient, pour la plupart bredouilles. Certains pics de la chaine entourant les hautes-terres d'Arathi semblaient pouvoir convenir, mais Khardros préférait une terre vierge. Il ne souhaitait de conflit territoriaux avec une puissance comme celle de Stromgarde. Même si elle n'était plus le cœur de l'empire de Thoradin, l'ancienne Strom, la cité restait un territoire humain, aussi le Thane rejeta l'idée de s'installer dans les hautes terres.

Les raptors, rapides, avaient parcouru de grandes distances. Parmi tous les animaux familiers en quête d'un foyer pour leur maitres, ils étaient allés le plus loin, ayant même traversé les hautes-terres de part en part, mais le mur de Thoradin s'était révélé un obstacle infranchissable. Heureusement, loin dans le ciel, il restait des alliés aux Wildhammer : les aigles poursuivaient leur recherches, toujours plus au nord.

Finalement, les rapaces revinrent vers leurs chasseurs. Le clan Wildhammer se mit en route peu après, en direction du nord. Une délégation fut envoyée en avance jusqu'à Stromgarde pour prévenir que le clan tout entier allait traverser Arathi, mais ne s'arrêterait pas. Les humains, suspicieux, observèrent l'avancée des Wildhammer depuis les tours de leur cité aux portes closes. Celles du mur de Thoradin, par contre, leur furent ouvertes avec soulagement, et prestement refermées après leur passage. Les nains ne s'en formalisèrent pas, au contraire, cela les conforta dans l'idée que leur Thane avait pris la bonne décision. Arathi n'était pas pour eux.

Ils bifurquèrent ensuite vers le nord. Les aigles avaient repéré une grande vallée, entourée de hautes montagnes, et qui semblait inhabitée. Khardros fut le premier Wildhammer à poser le pied dans les Hinterlands. Il contempla les alentours et sourit. Ici, son clan pourrait prospérer à nouveau.

Les mois qui suivirent demandèrent un grand travail aux Wildhammer. Le gigantesque campement se transforma peu à peu, mais les nains, ayant toujours le coeur serré au souvenir des maléfices qui hantaient Grim Batol, ne souhaitaient pas creuser la montagne qu'ils avaient choisie comme nouveau foyer. Ils décidèrent de vivre au grand air.

Khardros voulait honorer les animaux qui avaient trouvé leur nouvelle patrie, pour que tous se souviennent à qui ils la devaient, aussi décida-t-il de former une troupe d'élite des meilleurs nains du clan. En faire partie serait un honneur réservé aux plus vaillants, à ceux dont le courage aurait été maintes fois prouvé. Khardros choisit les premiers membres avec sagesse, et les appela Les Aigles de Wildhammer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'histoire de notre clan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» changer l'histoire avec notre voix
» «Notre histoire forge notre avenir»
» Histoire d'un clan : Uesugi
» Notre Histoire
» Histoire du clan Smith

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Aigles de Wildhammer :: Le Nid-de-l'Aigle (Accueil) :: Les parchemins des Wildhammer-
Sauter vers: