Les Aigles de Wildhammer

Forum de guilde RP de la Confrérie du Thorium
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Menace sur les Hinterlands

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Durandill
Griffon
Griffon


Nombre de messages : 630
Localisation : Au Nid, dans le coma
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Menace sur les Hinterlands   Mar 8 Avr 2008 - 10:07

Cela faisait bien longtemps maintenant que le conseil des Thanes du clan Wildhammer ne s'était pas réuni au grand complet.

Cela faisait bien longtemps que cela n'avait été nécessaire.

Les discussions allaient bon train dans la salle commune, la tension étaient palpable. Une décision allait être prise. Un de celles dont l'avenir du clan Wildhammer tout entier allait dépendre. Tous les nains présent levèrent la tête quand ils entendirent le cri du griffon à l'extérieur. Le messager qui venait de se poser n'était pas monté au sommet du nid, mais s'était posé devant l'entrée. Le message était urgent, et il se précipita dans la salle commune, où un silence religieux s'était fait.

Le messager ne s'embarassa pas de protocole, ni ne repris son souffle, l'urgence ne permettait ni l'un, ni l'autre.

"Haut-Thane ! Les portes de Caer Darrow se sont ouvertes. Une armée de nécromanciens et de morts-vivant en est sortie. Les gargouilles de pierre ont pris vie sur leurs remparts et se sont envolées. L'armée a passé le pont et longe le lac vers l'ouest."

C'était dit. C'était la nouvelle que tous redoutaient. Les discussions reprirent là où elle en étaient.

"Nous devons rappeler nos troupes au Nid, là où elles seront en sécurité."

"Non, il faut envoyer nos griffons les bombarder, ainsi nous ne prendrons aucun risque."

"Ils ont des créatures volantes, ces gargouilles, leur peau est solide comme la pierre, c'est trop risqué pour nos griffons. Il faut combattre aussi au sol."

"On ne sait même pas où ils vont, ils vont peut-être continuer vers l'ouest?"

"On ne peut pas prendre le risque, s'ils passent le col et qu'ils entrent dans les hinterlands..."

Chacun y allait de son argument, et pendant ce temps, l'armée du Fléau avançait.

"Silence !"

La voix du Haut-Thane résonna comme un coup de marteau-tonnerre. Le silence fut encore plus complet que lors de l'arrivée du messager.

"J'ai entendu vos arguments, voici ma décision : Nous allons tenir le col avec nos troupes au sol. Les griffons patrouilleront au dessus pour contrer les gargouilles. Ce passage est suffisement encaissé pour permettre seulement une petite troupe de le tenir. Je sais que les Aigles sont prêts au combat, aussi je leur demande d'accomplir cette mission en attendant que le reste de nos forces soit rassemblé. Nous ignorons encore l'étendue de la menace et les pouvoirs des nécromants. Soyons prudents. Et pour répondre à ceux qui voudraient que nous nous repliions sur le nid, ma décision est sans appel. Je ne veux pas d'un nouveau Grim Batol! Nous combattrons à l'extérieur, au sol et dans le ciel."

Il brandit son marteau-tonnerre : "Pour Wildhammer !"

En écho, tous les nains présent répondire : "Pour Wildhammer!"

Aussitôt les ordres transmis, les Aigles quittèrent le nid pour les montagnes, tandis que le reste du clan se préparait. Le Haut-Thane donna encore quelques ordres, puis attendit. Il savait que certains chefs de famille qui n'étaient pas des Thane et qui n'avaient donc pas participé au conseil, souhaitaient être entendus. Il profita donc de ce répit qui suivait toujours les décisions difficiles, quand tous les subalternes sont partis transmettre les ordres ou leur obéir, pour écouter ceux dont on ne demandait d'ordinaire pas l'avis.

Le vent soufflait sur le lac. Il était glacial, mais ne semblait pas géner les silouhettes postées au sommet du batiment principal. De la plus haute tour de la Scholomance, Ras Murmegivre et le sombre maitre Gandling regardaient leur armée s'éloigner. Le visage mort de la liche était figé pour l'éternité en un rictus macabre. Sa voix caverneuse laissa paraitre une certaine exication.

"Rien ne pourra arrêter notre armée. Le Roi-Liche nous récompensera, Gandling."

Une gargouille s'anima à leur coté, et se transforma en un mort-vivant aux gestes saccadés. Kirtonos, car c'était lui, demanda:

"Mais pourquoi vouloir attaquer les hinterlands? Ces quelques nains perdus sur leur montagne ne sont rien face à la puissance du Fléau, marchons vers l'ouest, vers notre ennemi le plus dangereux."

Gandling se tourna vers Kirtonos d'un air menaçant :

"Imbécile ! Ces nains peuvent devenir une menace, voilà pourquoi nous devons les écraser. Je ne tiens pas à ce qu'ils nous prennent à revers, et c'est exactement ce qui arriverait si nous les laissions. Mainteant, plus de discussion, Kirtonos. Va rejoindre tes gargouilles, et réjouis toi. Ce soir, tu t'abreuveras du sang des griffons de Wildhammer."

Le dernier nain qui s'avança devant le Haut-Thane n'était plus tout jeune. Il avait participé jadis à la guerre contre la Horde des orcs. Il était forgeron, et avait fabriqué de nombreux marteaux qui, une fois enchantés selon les rites des Wildhammer, étaient devenus des marteaux-tonnerre. Il avait participé à quelques missions de reconaissance du haut de son griffon, mais il ne s'était pas battu, ses marteaux l'avaient fait pour lui. Il s'inclina devant son Haut-Thane.

"Haut-Thane, je ne suis pas du genre à tourner autours de la choppe, je vous parlerai sans détour : cette armée de morts-vivants... Je crains pour ma famille. J'ai vu les chevaliers de la mort de Guldan et leurs action durant la seconde guerre, les horreurs dont ils sont capables... Je ne suis pas un lâche, mais je suis un père. Je ne peux plus me battre, mes filles ne sont pas des combattantes, et mon fils est trop jeune... Ma famille est une charge pour vous, qui la défendra? Je... je ne veux pas vous l'imposer, aussi je vous demande l'autorisation de quitter le Nid pour mettre les miens à l'abri."

Le Haut-Thane considéra la question un moment. "Tes paroles sont sages, Thurgol Forgeciel. Tu as raison sur bien des points, et j'avais songé à mettre à l'abri plusieurs familles, dont la tienne. Je craignais que vous le preniez comme une insulte..."

Le vieux nain serra les poings. Il lui en coutait de demander à partir, il avait l'impression d'être un lâche et d'abandonner son clan.

"Haut-Thane, croyez-moi, je préfèrerais rester et me battre. Si seulement j'en étais encore capable..."

Le Haut-Thane posa la main sur l'épaule du vieux nain. Ce dernier redressa la tête.

"Je le sais, et je comprends ton dilemne. Ce choix que tu as fait était difficile, et je suis convaincu que c'est le bon. Tu vas organiser une caravane et partir pour Khaz Modan, avec les tiens, et avec ceux dans ton cas. N'emportez que le strict minimum. Je te confierai une lettre pour le roi Barbe-de-Bronze."

Thurgol salua le Haut-Thane et s'éloigna pour suivre les instructions reçues. C'était le meilleur choix pour tout le monde. Cela mettrait à l'abri ceux qui ne pouvaient se défendre eux-même, et laisserait plus de ressources à ceux qui resteraient pour se battre. Mais tout de même, ce n'était pas dans les habitudes des Wildhammer, et il détestait cela.

Le soir même, la caravane était formée, et partait vers Dun Morogh. Dans les montagnes, on entendait l'écho des combats. Les trolls se cachaient dans leurs villages, ils avaient vu passer les combattants des Wildhammer, et étaient heureux qu'ils n'étaient pas venus pour eux.

La famille Forgeciel arriva à Dun Morogh quelques temps plus tard. Ils s'installèrent dans la vallée des Frigères.

Le col ne fut jamais pris. En tenant ce passage, les Wildhammers protégèrent les Hinterlands du Fléau, qui perdit de nombreuses troupes en vain. Mais malgré cela, quelques semaines plus tard, Lordaeron tomba.

La menace que faisait peser le Fléau sur les Hinterlands s'éloigna dans les mois qui suivirent, jusqu'au départ du chevalier de la mort Arthas pour Northrend. Un équilibre précaire s'installa dans les Maleterres, la menace qui pesait sur les Hinterlands s'amenuisa, et les familles naines parties chez leurs cousins Barbe-de-Bronze, revinrent au nid, à de rares exceptions. La famille de Thurgol Forgeciel était de celle là, le vieux forgeron étant tombé malade. Ils décidèrent de rester là, mais le fils de Thurgol n'oublia jamais qu'un jour, il avait du quitter sa terre natale à cause du Fléau. Il fit un serment impossible, le genre proclamé par les jeunes nains fougueux et stupides, celui de vaincre le Fléau. C'est ainsi qu'il choisit la voie de la Lumière pour combattre les sbires du Roi-Liche, et devint le paladin Durandill.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muhra



Nombre de messages : 116
Localisation : Forgefer
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Wahou !   Mar 8 Avr 2008 - 13:47

Rhôôôh j'adore ton texte !!!!

Il est vraiment extra !

Encore de beaux récits comme ça, je ne m'en lasse pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thoas



Nombre de messages : 239
Age : 35
Localisation : Nid-de-l'Aigle
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: Menace sur les Hinterlands   Mar 8 Avr 2008 - 19:49

Oh oui oh oui, j'adore !

Les différents protagonistes respirent la vie nanique, encore encore !

_________________
Que la Lumière soit avec vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildhammer.forumsdediscussions.com
Durandill
Griffon
Griffon


Nombre de messages : 630
Localisation : Au Nid, dans le coma
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Menace sur les Hinterlands   Lun 14 Avr 2008 - 9:56

Merci cher public Embarassed

Ca faisait quelques temps déjà que je réfléchissais à ce texte, et deux choses m'ont finalement décidé. La première, c'est que mes derniers écrits dans le "journal de Durandill" ne me plaisaient pas. Ce n'était plus qu'un bête résumé de ses aventures, j'aurais mis la liste des quêtes que j'ai faites avec lui, ça n'aurait pas été différent. J'ai donc voulu écrire quelque chose de différent.

La seconde est l'arrivée de l'Ost Pourpre dans la région, surtout en lisant qu'ils allaient surveiller les Maleterres depuis le camp de Rhapsody.

Je voulais bluffer les lecteurs en révélant le plus tard possible que cette attaque du Fléau avait déjà eu lieu cinq ans auparavant (j'ai même envisagé de découper le texte en plusieurs morceaux, pour faire croire que l'attaque se passait de nos jours, c'est dire ma vilénie Twisted Evil ).

Au fait... ça a marché? Ou bien vous avez compris tout de suite? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karmintran
Aiglon
Aiglon


Nombre de messages : 91
Localisation : Auberge de la forte bière.Thelsamar.
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Menace sur les Hinterlands   Lun 14 Avr 2008 - 12:14

Ca a marché avec moi Durandill, bravo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fili
Griffon
Griffon


Nombre de messages : 316
Age : 26
Localisation : Nid-de-l'Aigle
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Menace sur les Hinterlands   Lun 14 Avr 2008 - 12:18

J'avoue avoir eu un doute mais... j'ai vite compris que ce n'étais pas possible, a moins que tu trouve 9999999 mort vivant du côté de la horde et que tu les ramene Smile

_________________
Fili Coeur-de-loup

Il y a des gens qui ont la chance de pas me connaitre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muhra



Nombre de messages : 116
Localisation : Forgefer
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Menace sur les Hinterlands   Lun 14 Avr 2008 - 13:44

Le doute s'insinue doucement mais il ne reste qu'à l'état de doute jusqu'à la fin.

J'aime beaucoup tes textes, même ceux de la vie de Durandill, parce que justement non, ça n'est pas comme des quêtes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meshuggäh
Maître d'Armes
Maître d'Armes


Nombre de messages : 264
Age : 35
Localisation : Shattrath
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Menace sur les Hinterlands   Lun 14 Avr 2008 - 14:41

L'effet de bluff à bien fonctionné, j'ai dessuite vu la référence avec nos récents échanges avec l'Ost Pourpre.

Moi aussi j'aime beaucoup les aventures de Durandill, justement parce que celle-ci sont ancrées directement dans l'action du jeu. C'est très habile car bien que de nature RP tes textes laissent entrevoir une part de gameplay. Je trouve ça beaucoup plus agréable que les récits purements fictifs qui au final tiennent plus de la nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Limenos
Aigle
Aigle


Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Menace sur les Hinterlands   Mer 18 Juin 2008 - 22:24

A-BSO-LU-MENT GENIAL!

a mettre dans la biblihoteque, ce recit ne conte pas seulement l'histoire d'un grand paladin mais aussi le Background officiel!

Grand bravo a toi l'ami. Mais bon moi aussi je sais le faire avec 37biere et des champignons allucinogene de orneval...
:p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Menace sur les Hinterlands   Aujourd'hui à 20:38

Revenir en haut Aller en bas
 
Menace sur les Hinterlands
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Menace du Stirland...
» La menace Rouge...
» ICE CRIME : La Menace Pingouin
» Le Lotus Noir? La menace est à l'intérieur
» [Fan-fiction] Bionicle et hero factory superstar saga episode2 la menace fantome

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Aigles de Wildhammer :: Le clan :: Mémoires d'Aigles-
Sauter vers: