Les Aigles de Wildhammer

Forum de guilde RP de la Confrérie du Thorium
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Incursion au pic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Durandill
Griffon
Griffon


Nombre de messages : 630
Localisation : Au Nid, dans le coma
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Incursion au pic   Mer 4 Juin 2008 - 11:40

En attendant notre visite à l'Exodar, j'ai décidé d'essayer d'en apprendre plus sur le pic Rochenoire. Je me suis donc rendu à la halte du thorium, à partir de là j'ai galopé vers le sud, jusqu'à la grande montagne.

Une fois à l'intérieur, j'ai grimpé sur cette grosse chaine, et je suis monté un peu plus haut, pour sauter sur un promontoir rocheux, puis sur un balcon. J'étais juste devant l'entrée de la partie supérieur du pic, et je m'y suis glissé.

Les orcs semblaient peu attentifs, la lumière des torches éclairait mal, et j'ai pu me glisser discrètement au milieu d'eux pour progresser. J'avais l'impression d'être aussi furtif que Brylla, mais ce n'était bien évidemment pas le cas, avec mon armure de plaque, bien que j'avais pris la précaution de la huiler pour éviter qu'elle ne grince.
J'ai l'habitude de combattre plusieurs ennemis à la fois, c'est même ma méthode préférée, mais j'avoue que je n'en menait pas large, seul dans cette montagne, entouré d'ennemis. Je fus repéré par un loup qui avait du sentir la nourriture dans mes sacs, et je dus combattre un petit groupe. Cette première victoire me donna confiance en moi, et je repartis, avec en poche un étrange objet d'or.

Je remarquais un orc qui semblait observer ses congénères depuis un balcon, et je m'approchais de lui. C'est alors que je sentis un picotement à la base de ma nuque, et que l'orc se mua en humain. Il me raconta qu'il était là pour contrer les dragons noirs, et à sa façon de parler, et en faisant référence à Alextrasza, la reine des dragons rouges, je pense qu'il faisait partie de la race des dragons. Il m'expliqua que l'objet que j'avais trouvé nécessitait trois gemmes, gardées par trois seigneurs du pics : le chef des ogres Omokk, celui des trolls, Voone, et celui des dragons, "Wyrme ta claque" ou quelque chose comme ça. Une fois ces gemmes récupérées, je pourrais accéder à la partie supérieure du pic.

Comme une enquête exhaustive sera nécessaire, je décidai de réunir ces gemmes et me remit en route. Je croisais un trogg amical qui me révéla avoir été un ogre, et à qui un autre ogre avait jeté un sort pour lui prendre sa place. Il me demandait de tuer Omokk et de me servir de sa tête pour faire venir l'autre, je dédicai d'accepter, d'autant que j'allais de toutes façons occire Omokk. Je fis également la connaissance d'une gobeline qui semblait perdue, mais à ses allures de conspiratrice et sa démarche féline, je déduisis qu'elle était une sorte d'espionne, peut-être pour le SI:7. J'acceptai néanmoins de lui ramener ses affaires perdues si je le trouvais pas hasard.

Je continuai mon exploration et arrivai dans la partie où s'étaient installés les trolls. J'y avais deux cibles : Voone, et la maitresse des ombres Gash'quelquechose. Si Voone ne me posa aucun problème, la trollesse fut beaucoup plus difficile à vaincre, car elle avait près d'elle des servants qui l'aidèrent dans son combat. Je dus m'y prendre à deux fois, après avoir fuit, pour la vaincre. Je récupérai une pierre sur elle, ce que m'avait demandé ce troll de Long-guet, en échange de quoi il m'apprendrait son secret de forge.

Je me dirigeai ensuite vers la partie tenue par les ogres. Ce ne fut pas une partie de plaisir, car certains d'entre eux étaient armés de masse avec des piques impressionnantes, et à chaque coup je saignais un peu plus, ce qui était très dangereux si le combat durait trop longtemps. De plus, les mystiques ogres avaient plusieurs sorts de soins, et les combattre était particulièrement long. J'en repéréai un à coté d'Omokk, et ils étaient si proches que je dus les combattre ensemble. Je concentrai mes coups sur le soigneur, et cette stratégie paya.

Je traversai ensuite une zone occupée par les orcs, puis une sorte de grotte envahie par des araignées gigantesques, avant d'arriver dans la tanière où ils élevaient leurs loups. Je décidai de laisser les bêtes tranquilles, et continuai mon exploration jusqu'à la pièce où se trouvait Wyrme-ta-claque le draconide noir. Je nettoyais la pièce de toute présence hostile, et une fois remis, je l'attaquais. Ce fut un combat long, très long. Je dus utiliser toute la puissance de la Lumière pour le vaincre. Au milieu du combat, il appela à l'aide deux de ses aides de camps. De plus, il tentait parfois de m'éjecter en l'air. J'utilisai mon bouclier divin pour me faire un bandage, puis je dus même me faire une imposition des mains pour éviter d'être vaincu. Une fois ses deux comparses éliminés, hélas, j'étais en mauvaise posture. Je sautai donc du haut de la corniche où il se trouvait, et où j'avais combattu jusqu'ici. Il préféra faire le tour, ce qui me donna de précieuse secondes pour me faire un bandage. Puis, quand il me blessa à nouveau grièvement, je l'assomai avec le marteau de justice pour remonter, et à nouveau sauter quand il monta. Je fis durer le combat ainsi jusqu'au coup fatal. Il me projeta en l'air, et cette fois, me trouvant au milieu de la pièce, je décollai vraiment très haut. J'étais à la limite, et j'étais presque sûr que l'aterrissage m'achèverait. Heureusement, mon bouclier divin était à nouveau prêt, et je le lançai en plein vol. Dès que je touchai le sol, je frappai le dragon de toutes mes forces. Lui aussi était à bout, et ce coup fut le dernier.

Sur lui, je trouvais une lettre d'un général Drakkisath, des ordres qu'il transmettait à son subalterne que je venais d'occire, ainsi que la dernière pierre précieuse que je ramenai à Vaelan le dragon. Sur le chemin, je tentai de planter la tête d'Omokk sur une pique pour attirer l'ogre-mage dont voulait se venger le petit trogg, mais ils arrivèrent en grand nombre et je dus battre en retraite. Vaelan m'expliqua que pour terminer le sceau de l'ascension, je devais le fondre dans le souffle d'un dragon noir du marais, Brandeguerre... Ca me rappelait vaguement quelque chose...

Je rentrai ensuite à Forgefer, clopin, clopan. Je n'étais pas beau à voir. J'avais combattu des heures, mon armure était toute cabossée, et je souffrais de multiples blessures et fractures. Je dus tordre un peu mon casque pour l'enlever, et je m'écroulais de mon destrier en arrivant devant la banque. J'aurais préféré un endroit moins fréquenté, même Aübe et Muhra m'ont vu, et m'ont porté secours. Il y avait là Headergrim, un nain que j'avais déjà vu à l'auberge. Nous y sommes allés et quelques bières m'ont requinqué. Le jeune gnome Shinji, et le Thane sont passés. Ce dernier ne m'a pas semblé dans son assiette, mais j'étais encore un peu sonné et sur le moment je n'y ai pas vraiment fait attention, d'autant qu'il est parti bien vite.

Demain, je me mettrai en route pour le marais, à la recherche de ce Brandeguerre... Si l'infirmière Nissa me laisse quitter la ville, et si j'arrive à me trainer jusqu'aux griffons.

Fichu dragon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Incursion au pic
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Aigles de Wildhammer :: Le clan :: Mémoires d'Aigles-
Sauter vers: