Les Aigles de Wildhammer

Forum de guilde RP de la Confrérie du Thorium
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le second avènement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Durandill
Griffon
Griffon


Nombre de messages : 630
Localisation : Au Nid, dans le coma
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Le second avènement   Jeu 27 Aoû 2009 - 13:58

Wildhammer ! L'heure est grave !

Le Réseau d'espionnage de l'Ost Pourpre, conjointement au SI:7 du Roi Varyan, ont eut vent de rumeurs concernant des mouvements inhabituels du coté des Sombrefers.

Nos lointains cousins essaieraient de libérer définitivement Ragnaros de ses entraves l'enchainant à Cœur de Magma.

Le roi Varian n'ayant pas assez d'hommes à disposition pour être à la fois sur le front du Fléau en Norfendre et sur celui de la Horde en Kalimdor, il dépêche un détachement de troupes de l'Ost Pourpre pour un raid d'inspection sur Coeur de Magma. Le but est donc de ramener un maximum d'informations sur les agissements des élémentaires et des sombrefer.

En tant qu'alliés de l'Ost, et ennemi des Sombrefers, il est de notre devoir de nous joindre à l'expédition. Au terme de la guerre des Trois-Marteaux, il y a plus de deux siècles, nos anciens ont fait face à la dévastation provoquée par le réveil du Seigneur du feu. Ils ont vu les belles montagnes des carmines ravagées par l'irruption du mont Rochenoire, et ils ont fait demi-tour.

C'était une sage décision. Aujourd'hui, la sage décision est de traverser la désolation des steppes ardentes et d'entrer au cœur du royaume de flammes.

Nous y sommes conviés en tant qu'alliés. J'attends de vous de l'ordre et de la discipline. Faites honneur au clan !

[HRP]

L'Ost prépare, depuis quelques temps déjà, cette sortie complètement scénarisée au Coeur du Magma. Durandill a d'ailleurs participé à une petite aventure dans les profondeurs de la cité des Sombrefers avec certains de leurs membres, il y a quelques mois.

La date retenue est le 31 aout, soit lundi prochain, le rendez-vous est fixé à 20h.

Il s'agit d'une sortie RP, j'attends de vous un comportement exemplaire.

D'un point de vue pratique maintenant, afin d'entrer dans l'instance facilement, il est nécessaire d'accomplir une quête, donnée à partir du niveau 55 si je ne m'abuse. Je propose que les personnes qui n'ont pas l'accès s'annoncent ici. On pourra ainsi organiser une sortie entre nains pour le faire, quitte à n'avoir qu'un haut niveau pour aider un autre si on ne trouve pas de moment pour ne faire qu'un groupe.

Vous ne savez plus si vous avez l'accès? Allez au mont Rochenoire, traversez la grande chaine au dessus du gouffre de lave en fusion, et avancez, jusqu'à rencontrer un elfe. S'il vous propose d'entrer au coeur du Magma, c'est bon. Sinon, il vous donnera la quête.

Si vous avez des questions, c'est le moment.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brëndek
Aiglon
Aiglon


Nombre de messages : 246
Age : 35
Localisation : forgefer- auberge de Dame Khumra
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Le second avènement   Jeu 27 Aoû 2009 - 15:14

Je n'ai pas la quéte ! Par contre c'est pas sur que je puisse venir lundi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belrin
Aigle
Aigle


Nombre de messages : 94
Age : 41
Date d'inscription : 20/07/2009

MessageSujet: Re: Le second avènement   Jeu 27 Aoû 2009 - 16:49

Je n'ai pas l'acces. Normalement, vous pourrez compter sur moi lundi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erben
Aigle
Aigle


Nombre de messages : 60
Age : 32
Localisation : Dans une taverne pres de chez vous...
Date d'inscription : 11/12/2007

MessageSujet: Re: Le second avènement   Ven 28 Aoû 2009 - 2:14

J'ai l'accès malheureusement j'ai aussi des invites lundi soir... Par contre pas de regrets, tout le monde sait que mon comportement est loin d'être exemplaire haha!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Durandill
Griffon
Griffon


Nombre de messages : 630
Localisation : Au Nid, dans le coma
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Le second avènement   Jeu 3 Sep 2009 - 10:39

Devant la Forge Noire, quelques mois auparavant.

Le chaleur était étouffante, à part pour deux personnes. Une jeune femme rousse, que la proximité de lave en fusion ne gênait pas, et un nain, habitué à transpirer dans les forges. Le chevalier de la mort, par contre, semblait souffrir de cette température.

La rousse et le nain échangèrent quelques mots, puis le nain se tourna vers la Forge Noire. Ils étaient à l'entrée du domaine du seigneur du Feu, là ou le minerai sombrefer pouvait être fondu. Le forgeron sortit ses outils et se mit au travail, suivant les instructions qu'on lui avait donné.

Quand son travail fut achevé, Durandill tendit les bracelets de sombrefer à Lomah.

Le Coeur du Magma, aujourd'hui

Pas un seul sombrefer... Oh, il y en avait bien eu quelques uns, à peine entrevus lors de leur avancée dans la montagne, mais une fois que Lothos les eut téléporté dans les cavernes les plus profondes du volcan, les combattants de l'Ost et des Wildhammer n'avaient croisés aucun nain.

Et à chaque créature du feu qui mordait la poussière, Lomah faisait un pas de plus... vers quoi? La folie? Elle ne cessait de murmurer... Sa propre fin? Elle semblait si fragile, si maigre, depuis la dernière fois que Durandill l'avait vue, et s'affaiblissait encore sous leurs yeux. Le nain l'avait vu trembler à chaque mort d'élémentaire, tandis qu'ils se frayaient un chemin à la force de l'épée à travers la cité sombrefer, quelques semaines auparavant, aussi n'était-il pas étonné. Mais il y en avait tant, cette fois, qu'il craignait que cela ne lui porte un coup fatal. Pourtant, la détermination de la chambellan était sans faille, et elle continuait son chemin, utilisant même sa magie pour soutenir ses compagnons d'armes.

Durandill ne pouvait qu'admirer son courage. Et pourtant, tel un serpent, le doute s'insinuait dans le coeur du nain. Aucun indice pour corroborer les fameuses informations des espions de Varyan et de l'Ost. Où étaient donc ces nains qui œuvraient à faire sortir Ragnaros de sa tanière?

Un par un, les lieutenants du maitre des lieux tombèrent, jusqu'à ce qu'il ne reste plus que le plus lâche d'entre eux. Executus, pensant sauver sa vie en se protégeant de nos coups derrière son seigneur, eut une mauvaise surprise : Ragnaros ne tolérait pas l'échec. Et une fois son laquais à terre, l'élémentaire se tourna vers ses invités.

"J'ai forgé cette lame au souffle d'un dragon noir, tes flammes sont une brise pour moi !"

Le cri de Durandill se perdit dans le tumulte du combat. Le seigneur élémentaire avait-t-il seulement remarqué ce minuscule adversaire, parmi la vingtaine qui l'assaillait? Sans doute pas. Il faisait tournoyer sa gigantesque masse, manquant de peu ceux qu'il traitait d'insectes. Mais le simple souffle de sa masse gigantesque suffisait à faire chuter quiconque se trouvait trop près. Durandill fut projeté en arrière par la violence d'un coup qui ne le manqua que de quelques centimètres. Il roula sur plusieurs mètres, et ne dut son salut qu'à la pointe de son bouclier, qu'il planta violemment dans la roche au moment où il allait basculer dans la lave. Ce faisant, il se trouva derrière Ragnaros, et distinguait à peine ses compagnons d'armes. Il n'eut pas le temps de réfléchir, que déjà la masse tournoyait à nouveau dans sa direction.

Le grondement d'agonie résonna longuement dans la caverne. Était-ce le signe d'un assaut général? Allaient-ils être submergés par les hordes de serviteurs venus vengés leur maitre? Durandill chercha Fax et Brëndek du regard. Les nains étaient brûlés, grillés, fumants, mais vivants. Puis il chercha Lomah, mais il ne la trouva pas.

Personne ne la trouva.

Garnison du ruisseau de l'ouest, plus tard la même nuit

Manipulés.

Pendant que le gros des forces de l'Ost attaquait Ragnaros, quelqu'un en avait profité pour s'introduire dans les appartements de la Chambellan disparue, tuer une servante et kidnapper la fille de Lomah. Les gardes avaient tous un trou de mémoire de trois heures, et une autre servante avait disparu.

Trompés.

Les ordres de Varyan avaient été transmis à Aurys par Lomah elle-même. Cherchait-elle a récupérer les bracelets forgés par Durandill, et qu'on lui avait volé? A se soigner au contact du seigneur du feu? A se venger de lui avant de mourir?

Dupés.

Quel rôle la Chambellan avait-elle joué dans cette mascarade? Tout lui criait que Lomah avait poussé l'Ost et les Aigles à l'escorter au coeur du Magma, mais dans quel but ? Elle était vraisemblablement morte, et sa fille avait disparu. Ça ne pouvait pas être son objectif. Quelque chose avait mal tourné. Avait-elle elle même été manipulée par ce Fastlaf, objet du ressentiment de la Connétable ?

Tant de questions, si peu de réponses...

Les Aigles étaient rentrés au Nid. Durandill, lui, était resté, profitant de la fraicheur nocturne de la forêt d'Elwynn. Son armure fumante refroidissait doucement au pied de l'arbre sur lequel il s'était installé, contemplant les étoiles à travers le feuillage.

Quelles étoiles contemples-tu ce soir, Lomah de Sangre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Durandill
Griffon
Griffon


Nombre de messages : 630
Localisation : Au Nid, dans le coma
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Le second avènement   Ven 4 Sep 2009 - 11:38

Voici le compte-rendu de la Connétable.


Aurys a écrit:
Voici quelques images de notre sortie de lundi soir.


Alertés d’une brusque recrudescence de l’activité des Sombrefers et de leurs maîtres élémentaires dans les tréfonds du Mont Rochenoire, l’Ost Pourpre et les Aigles de Wildhammer réunirent leurs forces afin de pénétrer dans le repaire de l’ennemi.




Très vite, force fut de constater que les rumeurs faisant état de la nouvelle vigueur des armées issues du plan élémentaire du feu étaient fondées : de massifs géants de lave gardaient en effet la porte permettant d’accéder à l’antre de leurs frères.




Les premiers combats se révélèrent plus éprouvants que prévu, contre des adversaires que ne gagnent ni la peur, ni la fatigue. Grands comme cinq ou six taurens, ces monstrueuses créatures manquèrent de peu d’écraser certains des nôtres d’un simple coup de patte.




Mais les géants de magma n’étaient pas nos seuls adversaires, car ils furent rejoints bien vite par des chiens tout droit sortis des cauchemars les plus fous. Encore une fois, c’est la peur au ventre que l’armée de l’Alliance vendit chèrement sa peau.




L’un de nos premiers adversaires véritables fut l’élémentaire Garr. Accompagné d’une flopée de reproductions de lui-même, il donna du fil à retordre à nos compagnons, dont beaucoup se retrouvèrent projetés contre les murs avoisinants par les sombres pouvoirs de l’être de pierre.




Notre victoire consommée, nous pûmes constater l’existence d’une mystérieuse rune, que l’élémentaire devait sans doute défendre. La science des nains nous fut dès lors d’un grand secours pour tenter d’en comprendre le sens caché.




Après moult tergiversations, il fut décidé de tenter de soulever la plaque runique, afin de découvrir ce qui se cachait en dessous. Hélas, en dépit des bras musculeux qui furent employés à cet effet, l’objet devait rester à jamais scellé dans la pierre, conservant jalousement ses secrets.




Poursuivant notre périple, nous fûmes à deux doigt de périr intoxiqués par les effluves de souffre et les gaz toxiques qui s’échappaient dans les grottes, où nos espèces mortelles n’étaient pas les bienvenues.




Mais le poison distillé dans l’air n’était pas – et de loin ! – notre seul adversaire. Des créatures d’un genre nouveau nous furent ainsi imposées lors de notre périple. Des discussions sans fin naquirent à leur sujet : s’agissait-il de nagas modifiées par les profondeurs ? De salamandres ? D’une nouvelle forme d’élémentaire ? Le mystère reste entier à ce jour, mais il fut vite acquis que ces êtres tenaient une place de choix dans la hiérarchie des lieux.




La population de Cœur de Magma est plutôt vivace, comme notre armée put le constater ce soir là. Des rangs entiers d’élémentaires et de créatures abominables se pressaient pour nous accueillir dignement.




Des géants de magma encore plus grands que ceux que nous avions rencontrés en début d’aventure pouvaient également se trouver dans des grottes plus reculées encore. Evidemment, même si ils ne se trouvaient pas exactement sur la route que nous entendions prendre, nous nous fîmes fort de ne point en laisser une miette.




De nouveau, ces étranges créatures d’écailles. Celui-ci, entouré de sa cour, nous apparut bien vite comme occupant une position enviable au sein de ces congénères, et il fut dès lors convenu d’aller se renseigner auprès de lui.




Tandis que la force de frappe principale de la compagnie, Egmond et Ytelas, fourbissaient leurs armes en vue de l’interrogatoire, Lomah nous apprenait dans un souffle que la créature avait un nom – et un statut. Chambellan Executus, tel était le titre de celui à qui nous avions présentement affaire.




La conclusion du combat le trouva vite dépourvu de ses sbires, dont les écailles ornent aujourd'hui avec une certaine grâce les chambrettes de certains de nos soldats et la salle principale de l’auberge de Nid-de-l’Aigle. Sommé de nous renseigner sur la localisation de son maître, le Chambellan rendit les armes et se dit prêt à nous annoncer à ce dernier.




La caverne où reposait le Seigneur des Flammes rougeoyait d’un magma affolant. Des veines en fusion semblaient jaillir d’au-dessus de nos têtes, alimentant d’étranges signes runiques que nous reconnûmes comment étant ceux que nous avions déjà découverts précédemment.






Cerné de toute part, geignant plaintivement pour sauver sa misérable peau, Executus se plia à nos quatre volontés.




D’une voix étrangement calme, Lomah nous demanda de la laisser faire. C’est donc seule qu’elle s’approcha de l’abominable créature, afin de solliciter une audience auprès du maître des élémentaires du feu. Auprès de son maître.



Eloignés d’elle en dépit de leurs craintes, les membres de l’Ost et les Aigles noyèrent leur inquiétude pour leur amie dans l’appréhension qui précède la venue de l’ouragan. Déjà, le magma semblait comme pris de folie à mesure qu’Executus invoquait son seigneur.



On peut avoir chevauché au milieu d’armées entières pour affronter la Horde et ses sauvages compagnies. On peut avoir défié des créatures innommables dans les profondeurs de grottes sous-marines. On peut avoir franchi un portail nous menant sur d’autres plans et combattu des démons haineux. On peut avoir relevé le défi glacé du Norfendre et connu chaque jour l’angoisse de la chair morte. Mais rien de tout cela ne peut préparer à la vision qui nous attendait ce soir – et qui devait être la dernière de deux chambellans.





Dans ces instants où la raison et l’apprentissage cèdent la place à une peur primale et à la volonté de survivre, la vue de Ragnaros, Seigneur des Flammes Ardentes, agit comme un catalyseur sur notre troupe, bien décidée à tenter le tout pour le tout afin de repousser cet adversaire, sans doute l’un des plus puissants qu’ils aient jamais dû affronter, loin du plan primaire d’Azeroth.





L’euphorie de la victoire fut cependant de courte durée. Haletant, le corps parsemé de brûlures qui mettraient du temps à se remettre, les compagnons échangèrent bien vite des regards affolés. Au milieu des roches calcinées et de la lave qui s’agitait encore, l’un d’entre eux avait disparu.
Lomah.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le second avènement   Aujourd'hui à 1:16

Revenir en haut Aller en bas
 
Le second avènement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kel'Thuzad et l'Avènement du Fléau
» [Fan-fiction] L'avènement des ombres
» L'avènement du cartel des Hutts
» Zeeshan : l'avènement des djinns [Garruk]
» Avènement du Destin : Edition Spéciale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Aigles de Wildhammer :: Le Nid-de-l'Aigle (Accueil) :: Nos manifestations-
Sauter vers: