Les Aigles de Wildhammer

Forum de guilde RP de la Confrérie du Thorium
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'Ambassadeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Durandill
Griffon
Griffon


Nombre de messages : 630
Localisation : Au Nid, dans le coma
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: L'Ambassadeur   Mer 17 Nov 2010 - 19:26

La terrasse du Haut-Thane surplombait la cité Wildhammer, donnant un point de vue unique sur la région environnante. Confortablement assis dans des fauteils, le Haut-Thane Falstad et le Gardien du Nid Durandill conversaient tout en fumant une pipe.

Les volutes grises libéraient un parfum de soleilette typique des Hinterlands, et les deux nains semblaient gouter pleinement à ce moment quand la montagne tout entière se mit à trembler.

Durandill étouffa un juron et manqua de lâcher sa pipe fumante. Le Haut-Thane resta stoïque et repris la conversation là où le tremblement de terre l'avait interrompu.

"Griseplume est parti à Hurlevent il y a deux semaines, à la demande de Varyan. J'avais un peu peur que ce jeune roi soit une tête brûlée, mais il sait faire preuve de sagesse. L'Alliance n'a pas de chamans depuis longtemps, et préfère faire appel à nous plutôt qu'aux Draenei, qui, je le crains, sont encore novice en la matière. Oh, et j'ai demandé à deux Aigles d'escorter notre émissaire..."

Cette fois-ci, ce fut le paladin qui l'interrompit : "Sauf votre respect, Haut-Thane, vous auriez du me prévenir. Pour une telle mission, je me serais déplacé."

Falstad tira une bouffée de sa pipe, sans se presser, et reprit.

"Pour une mission d'escorte ? J'espère que tu plaisantes. Non, et de toutes manières, Griseplume n'est plus chez les humains, il est parti pour le trône des éléments."

Durandill fronça les sourcils, mais se rappela la destruction qu'avait subit Draenor et les éléments à peine apaisés par la destruction de Cyrukh à Ombrelune. S'il y avait un enseignement utile pour Azeroth à en tirer, Gavan Griseplume le découvrirait.

"Il n'est pas le seul à s'être rendu là bas, d'ailleurs. Mon frère m'a appris que Thrall était aussi à Nagrand."

Durandill se redressa dans son fauteuil, sa curiosité piquée : "Le chef de guerre s'est déplacé en personne?"

Le Haut-Thane hocha la tête : "Il était chaman avant d'être dirigeant. C'est plutôt rassurant de voir que certains prennent le problème au sérieux. L'Alliance me parait plutôt... désorganisée. Ton dernier rapport sur Hurlevent..."

Durandill approuva : "La secte de la fin du monde se développe. Il n'y a pas eu d'arrestations ce soir là, mais j'ai entendu dire que depuis, ça a commencé. Le peuple est mécontent. Les cultistes sont furieux d'être enfermés, les innocents d'être suspectés. Les contrôles à l'entrée de la ville se font de plus en plus stricts. Certains vont certainement en tirer profit... A part arrêter et interroger les supposés cultistes, les autorités n'ont pas pu faire grand chose, et le nombre de ces cultistes ne cesse d'augmenter... C'est une situation explosive."

Falstad se tourna vers Durandill : "Il n'y a pas qu'à Hurlevent que la situation est explosive. Si je t'ai fait mander, c'est parce que j'ai une mission pour toi. Pas pour le Gardien du Nid, mais pour le diplomate."

Durandill eut un rire bref. Ses talents d'ambassadeur, il n'avait jamais pu vraiment les mettre au service du clan, sa nomination au rang de chef des Aigles l'ayant pris par surprise.

Falstad ne se laissa pas démonter et poursuivit : "Il y a de l'agitation à Rochenoire. Depuis que les Aigles ont libéré les hinterlands du blocus du vol noir en tuant Nefarian, et que Ragnaros a été banni, les orcs et les nains s'ignorent. Ils sont en guerre depuis longtemps, mais sans le soutient de leur maitre, profitent d'un repos non-mérité. Cependant, j'ai reçu un message de la halte du Thorium, requérant ta présence. Tu es plutôt bien vu chez eux, si je n'abuse."

La Confrérie du Thorium... Des nains sombrefers renégats, qui ont préféré fuir leur cité plutôt que de servir Ragnaros. Oui, Durandill était apprécié par ces forgerons émérites.

"Le message n'a rien dit d'autre, alors soit prudent."

Durandill tira sur sa pipe et constata qu'elle s'était éteinte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Durandill
Griffon
Griffon


Nombre de messages : 630
Localisation : Au Nid, dans le coma
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: L'Ambassadeur   Lun 22 Nov 2010 - 19:12

La tempête battait son plein quand la halte du thorium fut en vue. C'était une étrange tempête : le vent ne faisait pas voler la pluie ou la neige, mais la cendre. Ainsi était la région : brûlée, calcinée, crevassée de rivières de lave en fusion. Jamais elle ne s'était remise du cataclysme qu'avait provoqué Thaurissan jadis en invoquant Ragnaros. Le mont Rochenoire avait jailli du sol, ce jour là, défigurant la région environnante. Et dire que cet endroit faisait jadis partie des Carmines...

Usant des vents violent au lieu de les combattre, le griffon se posa avec élégance au pied de la tour. Un abri avait été monté pour faire office d'écurie, et Durandill y mit sa monture à l'abri. Un signe de la tête négatif au nain d'écurie qui s'approchait déjà fit comprendre à ce dernier ses intentions : personne d'autre que lui ne s'occuperait du griffon. Enfin, une fois la bête installée et soignée, le Gardien du Nid se fit annoncer.

Les membres de la confrérie s'étaient réunis en petit comité pour le recevoir. Dehors, le vent soufflait toujours. La tempête ne se calmerait pas avant longtemps, et masquerait son départ comme son arrivée. Et ce qui allait se dire ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Durandill
Griffon
Griffon


Nombre de messages : 630
Localisation : Au Nid, dans le coma
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: L'Ambassadeur   Jeu 25 Nov 2010 - 11:51

[HRP]Attention, la suite révèle des infos disponibles dans la nouvelle vidéo d'introduction du peuple nain. Poursuivez votre lecture à vos risques et périls[/HRP]


Le ciel était d'un bleu clair, sans nuage, annonçant un froid aussi profond pour la journée qui débutait que celui qui avait glacé le griffon et son cavalier durant la nuit. Enfin, le Nid était en vue, au soulagement du nain. Une boisson chaude et un feu de cheminée ne serait pas de trop.

Alors qu'il amorçait sa descente, une silhouette familière se dessina sur une terrasse. Le chevaucheur fit piquer son griffon, qui se posa en douceur près du Haut-Thane Fasltad.

"Je ne t'attendais pas si tôt, Durandill."

Le Gardien du Nid, car c'était lui, sauta de sa monture et lui chuchota quelques mots. Le griffon reprit son envol, direction la volière, tandis que son cavalier précédait Falstad à l'intérieur, près du feu.

"Et moi, je ne m'attendais pas à passer d'une tempête de neige au dessus de Dun Morog, à une tempête de cendres un col plus loin. Ni à ce que la Confrérie m'a raconté. L'enfant de Moira est né."

Falstad fronça les sourcils. "Et c'est pour ça que la Confrérie voulait te parler? Un faire-part aurait suffi..."

Durandill était trop las pour ses voyages, trop glacé encore par le froid mordant que le feu peinait à estomper, pour goûter à l'humour de son supérieur.

"Thaurissan mort, Magni pensait que sa fille lui reviendrait. Mais elle prétendait aimer l'empereur Sombrefer et porter son enfant, qui règnerait sur les Sombrefer et les Barbe-de-Bronze. Et elle est resté à Rochenoire diriger son peuple."

Falstad ne s'émut pas pour si peu : "Un nouveau-né ne règne pas, fut-il de lignées royales de deux clans. Et Magni..."

"Magni n'est plus." le coupa Durandill.

"QUOI?" hurlât-il, avant de se reprendre.

"Ne me dit pas que Moira.... Son propre père?"

Durandill secoua la tête : "Non, non, de ce que je sais, il a voulu arrêter les tremblement de terre, et ça n'a pas marché. Mais Moira est au courant, et elle est partie pour Forgefer réclamer le trône pour son fils. Elle est l'héritière de Magni, et il est fort possible que le peuple la soutienne."

Falstad réfléchissait : "Pas sur que l'Alliance apprécie..."

Durandill se tourna pour regarder le Haut-Thane, offrant son dos à la chaleur des flammes.

"C'est une affaire naine... Quoi qu'il en soit, Sombrefer et Barbe-de-Bronze sont bien partis pour se rabibocher. Ou du moins. obéir à la même reine."

"Le souvenir de la guerre des Trois-Marteaux perdure. Les nains ont bonne mémoire... Mais quel nain vit encore, qui a connu cette époque? Et peut-être en ont-ils assez de se battre entre eux. Nous étions un seul peuple jadis, et finalement, malgré ce que nous a couté cette guerre, nous y avons gagné beaucoup. Les Hinterlands.... Les griffons... "


Puis, il resta silencieux on long moment. Durandill avait terminé son rapport. Finalement, le Haut-Thane reprit la parole: "Il va me falloir une escorte. Je pars pour Forgefer."

Durandill s'inclina : "A vos ordres, Haut-Thane."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Ambassadeur   Aujourd'hui à 20:39

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Ambassadeur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'ambassadeur Kalecgos
» Lettre d'introduction de l'ambassadeur Flamand
» " Ambassadeur " livre de warhammer.
» en l'honneur de l'ambassadeur poitevin
» {recrutement}Ambassadeur de Hurlevent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Aigles de Wildhammer :: Le clan :: Mémoires d'Aigles-
Sauter vers: