Les Aigles de Wildhammer

Forum de guilde RP de la Confrérie du Thorium
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [missive pour un certain durandill]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Brainaf
Invité



MessageSujet: [missive pour un certain durandill]   Lun 22 Nov 2010 - 3:10

Citation :


Durandill,

Je me présente à vous car je me dois de vous conter mon histoire.

J'ai grandi et été élevé dans les montagnes de rochenoire parmi le clan des sombrefer pendant près de 50 cycles. Malgré leurs acharnement à m'éduquer plus jeune , je n'ai jamais réussi à être en accord avec leurs valeurs et leurs morales dont ils semblent totalement dénué et petit à petit il me laissèrent de coté, m'ignorant. Exclu je me suis plongé dans les ouvrages et parchemins que j'ai pu trouver et y ai découvert une passion. Dévorant les informations que je pouvais trouver, découvrant notre monde et rêvant de l'explorer par moi même. Malheureusement je me sentais bien trop faible pour survivre seul à l'extérieur. Les membres de mon clan m'évitant d'ordinaire de part ma couleur de peau claire, contrastant avec la leur, se mirent à me persécuter. Je ne voyais pas d'échappatoire et ne comprenais pas ce qui me valait cette haine.

Un jour, alors que je me promenais dans la montagne, je fis la découverte d'un livre, un énorme livre, en l'ouvrant je n'y vis que du charabia et me décidai à en comprendre le sens. Après un travail acharné, ne comptant pas le temps, je trouvai la clé qui me permit de le déchiffrer. Il était question de magie arcanique.... je me plongeai dedans sans plus attendre, je savais que certain membres de mon clan utilisait cette puissance, souvent de manière corrompu des échos que j'avais pu entendre mais jamais je n'avais pu approcher l'un d'eux pour voir ce qu'il en était. J'ai passé 20 cycles à étudier ce grimoire, à le comprendre en secret. Ma plus grande stupéfaction me parviens a la fin du 6eme cycle, ou je découvris, grâce a une méthode de l'ouvrage que je possédais des affinités pour l'utilisation de cette puissance, ce qui me fit redoubler d'effort. 14 cycles plus tard, j'avais les bases et pouvait invoquer des sortilèges qui me permettait de me défendre. C'est à ce moment que survint un drame. Alors que je marchais dans les long corridors de la montagne, longeant les murs, un groupe de nains me prit à parti, m'insultant, se moquant de ma peau. Visiblement bien éméché, l'un d'eux sorti tout à coup une dague et me regardant droit dans les yeux me dis : « Eh! Puich'que t'es pas hips comme nous, voyons chi en t'coupant hips une oreille elle repouche ! » , acclamé et encouragé par ses compagnons, tout aussi frais, il s'approcha de moi menaçant. Avant même de m'en rendre compte, il se retrouva propulsé en arrière inanimé, son torse portant une trace de brulure. Dans la panique, je venais d'invoquer une boule de feu. Les autres restèrent bouche bée quelques secondes avant de s'enfuir, me laissant seul avec leur camarade. Je m'approchai du corps et découvris avec effroi que je l'avais tué. Au loin, j'entendais les autres ameuté des gardes, pour sur ils me condamnerait à mort pour cet acte...je devais m'enfuir ! Je pris donc mes jambes à mon cou, prenant soin d'utiliser les passages les moins fréquenté. Au cours de mes nombreuses lectures, j'avais découvert un plan de la montagne et sur celui ci, une sortie qui était condamnée depuis très longtemps. C'était mon seul espoir, je m'y précipitais , arrivé devant l'amas de pierre qui bloquait la sortie, je me concentrais pour invoquer toute la puissance dont j'étais capable, espérant y ouvrir une brèche. C'était quitte ou double. Après de longues secondes d'incantation qui parurent interminable, une boule d'énergie immense jaillit de mes mains et percuta l'obstacle, les rocher furent projetés à l'extérieur, j'étais libre mais seul. Je parti donc explorer ce monde dont je ne connaissait uniquement ce que j'avais pu lire dans les ouvrages.

Pendant cette épopée, je découvris de nombreux autres livres, grimoires, parchemins grâce auxquels je continuais à emmagasiner connaissance et savoir. Les moments ou je n'étais pas plongé dans mes écris, je les passais à m'exercer a contrôler les arcanes, devenant plus puissant au fil du temps. J'évitais comme la peste les rencontres avec d'autre gens, préférant les observer de loin.
Au cours de mes explorations, je découvris un jour un coffre protégé par des sortilèges au fin fond d'une mine sur une ile perdue, il était ornée de runes très étranges, ça me pris plusieures semaines pour réussir à les comprendre mais je pu finalement ouvrir le coffre en brisant le sortilège qui le fermais. A l'intérieur se trouvais un marteau duquel émanait une étrange lueur, sur le manche se trouvais une inscription dans une langue que je n'avais jamais rencontrer auparavant, fasciné par cette découverte, je le pris en main et un sentiment de puissance étrange m'envahis, je me décidais a le ranger soigneusement dans mon sac et continuais mon voyages à travers le monde, jusqu'à arriver à tanaris. Devant une grotte immense se trouvait un dragon de couleur bronze ! J'en avait entendu parler dans certain écris mais jusqu'alors je pensais que c'était un mythe. Caché derrière les rocher, pensant être à l'abri, je ne savais que faire. Mon esprit me hurlais de fuir mais je ne pouvais détacher mon regard ce cet être. Il tourna brusquement la tête et fixa son regard dans ma direction. Une voix résonna dans mon esprit : « viens. Approche. », je cru rêver mais la même voix recommença d'une voix plus ferme : « approche. Je ne te ferais pas de mal ». C'était impossible, j'étais perdu, il allait surement me dévorer pour l'avoir vu ! Mais à quoi bon fuir? Il me rattraperait en un instant...je décidais donc de lui obéir, le cœur battant la chamade. Arrivé à quelques pas de lui, je m'arrêtais, regardant le sol et attendant ma mort probable. A la place, la voix s'élança de nouveau dans ma tête : « Tu possèdes un objet qui ne t'es pas destiné », étonné, je levai les yeux vers lui, l'incompréhension se lisant dans mon regard. Il reprit en ajoutant «  Cette arme que tu transporte, je l'ai longtemps recherché, on me l'a volé il y fort longtemps et je dois la récupérer ». Je compris de quoi il parlait et sorti le marteau de mon sac, le posant au sol je lui demandai s'il allait me tuer, ce à quoi le dragon me rétorqua : « te tuer? Quelle idée ! Tu m'a retrouvé et rapporté un objet m'appartenant. Je n'aurai jamais pu trouver ce coffre à cause de ces sortilèges, je me dois de te remercier. » Éberlué, je ne trouvais les mots pour lui répondre. Il reprit : « Je sais que tu es à la recherche du savoir, je vais t'apprendre quelque chose sur ton passé. Alors que tu n'étais qu'un nouveau né, tes parent sont sorti, accompagné de cinq de leurs amis avec toi, ils avaient prévu de rallier les hinterland pour y retrouver des compagnons et leur transmettre un message important. Malheureusement, ils croisèrent la route d'une troupe de réprouvés qui se dirigeait vers fossoyeuse, ils se battirent vaillamment mais l'ennemi était trop nombreux, ta mère eu le réflexe de te cacher dans les fourrés dès qu'elle les aperçus, ce qui fait de toi le seul survivant. Un groupe de nains sombrefer qui espionnait dans le coin a vu la bataille et s'est emparé de la missive sur le cadavre de ton père avant de tourner la tête vers l'endroit ou tu étais caché. Après concertement, ils ont décidés de t'emmener avec eux pour faire de toi un membre du clan, des bras de plus étant toujours utile. Ton sang n'est pas celui d'un sombrefer mais celui d'un wildhammer. Si tu vas dans les montagnes des hinterland, tu trouvera des membres de ton véritable clan, leur chef se nomme Durandill.  Je ne peux t'en dire plus mais peut être qu'un jour tu réalisera de grande chose pour ce monde. Vas en paix. Adieu » et sur ces mot Anachronos me tourna le dos, me laissant seul face à cette révélation qui bouleversait ma vie. Pour me remettre du choc, je parti m'exiler dans une grotte sur un versant de montagne. Cela fait maintenant 3 semaines que j'ai appris cette nouvelle et je me suis décidé à vous écrire cette lettre racontant mon histoire. La solitude me pèse et les récents événement qui bouleversent notre monde me pousse à venir vers vous. On dirait bien que la pierre de glace est en train de fondre menant probablement vers un projet plus global... les enfants de l'auberge de goldshire aurait il quelque chose à voir avec ces tremblements de terre? A moins que ce ne soit ses petits camarade en silithius....

Amicalement.
Brainaf.

[hrp]J'ai prévu pour mon retour sur le jeux avec l'extension arrivant d'ici deux bonne semaines de créer un nain mage, j'ai eu vent de votre excellente réputation même si apparemment le clan n'est pas très actif en ce moment de ce que j'ai pu comprendre. Je cherche une guilde me permettant de jouer avec des compagnons nain et de pratiquer le rp (ou je ne suis pas très doué mais motivé) alors quoi de mieux qu'une guilde uniquement naine?!
Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Durandill
Griffon
Griffon


Nombre de messages : 630
Localisation : Au Nid, dans le coma
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: [missive pour un certain durandill]   Lun 22 Nov 2010 - 22:31

Durandill fut surpris par l'épaisseur de la lettre : il y avait là plusieurs feuillets, ce qui était inhabituel. Les rapports de ses Aigles étaient général plus concis que ça. Il faut dire qu'il n'aimait pas trop la paperasse, et que la nouvelle s'était vite répandue. Clair, précis, concis. Voilà des qualités que tout rapport se devait d'avoir. Il commença donc sa lecture d'un air renfrogné, mais se dérida vite.

Ce n'était pas un rapport.

Se redressant sur sa chaise, il reprit sa lecture, plus lentement. Les premières pages éveillèrent son intérêt. Il revenait à peine de la Halte du Thorium, où il avait rencontré les rebelles de la Confrérie du Thorium, ces Sombrefers qui avaient préféré fuir leur cité plutôt que de vivre en esclaves des élémentaires de feu. Et voilà qu'un Sombrefer lui écrivait. Coïncidence? Peut-être, peut-être pas.

Sa lecture achevée, le Gardien du Nid reposa les feuillets.

"Un tissu de mensonges...", marmonna-t-il.

Il relut la fin encore une fois, mais non, c'était bien là, noir sur blanc.

"Voyons, il avait 70 piges quand il s'est enfui... Puis il est parti découvrir le monde, ça fait quelques années de plus, il doit avoir mon age, ou un peu plus... Attaqué par des réprouvés alors qu'il était bébé? Impossible. Ça ne fait même pas 10 ans que les réprouvés existent. Bon sang, les orcs n'avaient même pas envahi Azeroth quand il est né... Soit le dragon lui a menti, soit c'est lui qui me raconte des blagues... Non, c'est trop évident, ni l'un ni l'autre n'aurait menti sur un truc pareil..."

Puis il relut la fin : "Projet plus global? Pierre de glace? Les enfants de Goldshire? Silithus? Ce nain divague ma parole..."

Puis, il repensé à Lomah. "Enfin... les mages sont toujours un peu originaux..."

Malgré les incertitudes soulevées, il y avait deux points importants : ce nain était peut-être un Wildhammer, et il était peut-être mage. Et un troisième: il connaissait sans doute bien les sombrefers. Cela suffisait pour que Durandill veuille éclaircir tout cela. Il écrivit donc deux lettres. La première était la réponse au nain nommé Brainaf, l'invitant à venir au Nid pour une rencontre.

La seconde était pour ses amis de la Confrérie du Thorium, afin de savoir s'ils avaient eu vent de l'existence de ce Brainaf. Un nain à la peau claire, cela ne passait pas innaperçu parmi les Sombrefers, ils pourraient peut-être confirmer ce que prétendait Brainaf.

[HRP]

Salut à toi. Le clan n'est en effet pas très actif ces derniers, le jeu lasse un peu, mais avec les nouvelles classes disponibles, nous espérons de nouveaux membres, et ta présence montre qu'on a raison d'espérer. Pour l'erreur de date, ce n'est pas bien grave, et ça donnera à Durandill de quoi soupçonner Brainaf Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brainaf



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 25/11/2010

MessageSujet: Re: [missive pour un certain durandill]   Jeu 25 Nov 2010 - 19:47

Brainaf reçut la réponse de Durandill et un sourire illumina son visage.

Une rencontre au nid, cela ferait un long voyage mais l'invitation était lancée. Il lui restait encore quelques affaires à régler dans les alentours de forgefer, avec toute ces catastrophes qui viennent d'arriver, ils ont bien besoin de quelques bras, puis il se mettrait en route. En contemplant tout ces nains qui s'affairait autour de lui pour la même cause, il ressentit une petite chaleur intérieure, plusieurs wildhammer étaient dans les environs, notamment de nombreux chamans.

il écrivit une lettre en réponse à Durandill lui expliquant cela et étant sur qu'il comprendrai.

[hrp] Mouarf pour les dates, j'avais des doutes mais j'ai eu un peu de mal a trouver des dates sur certains evenement ... disons que brainaf a quelques...soucis sur les notions de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Durandill
Griffon
Griffon


Nombre de messages : 630
Localisation : Au Nid, dans le coma
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: [missive pour un certain durandill]   Ven 26 Nov 2010 - 10:02

Durandill lut la réponse de Brainaf avec intérêt. Ainsi, il avait croisé des chamans du clan. Ce devait être Thirsk et Guilla, qu'il avait justement envoyé à Dun Morogh pour enquêter sur les manifestations élémentaires qui suivirent le Cataclysme.

Comme premier contact, ces deux là pourraient faire l'affaire. Le voyage de Kaz Modan jusqu'aux Hinterlands était long et dangereux, surtout pour un nain qui ne connaissait pas forcément bien la région.

Durandill à Brainaf, salut !

Je serai ravi de vous recevoir. Toutefois, si vous croisez d'autres membres du clan lors de vos missions, n'hésitez pas à vous présenter à eux afin de faire connaissance. Si je suis dans la région de Forgefer, j'essaierai de vous trouver.

Durandill Forgeciel, Gardien du Nid des Aigles de Wildhammer

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brainaf



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 25/11/2010

MessageSujet: Re: [missive pour un certain durandill]   Ven 26 Nov 2010 - 12:45

A durandill.

J'en prend bonne note. Et s'ils ne sont pas trop occupés, je me permettrai de les déranger quelques instants pour me présenter à eux. Quand je les ai croisés ils étaient déjà en discutions avec un jeune chaman au sujet d'une créature bien étrange et il me restait quelques trogg à achever avant de prendre quelques repos.
En espérant vous croiser je vous envoie mes sincères amitiés.
Brainaf.



[HRP]
dans le mille, c'est effectivement Thirsk et Guila que j'ai croisé, mais j'étais officiellement sur mon petit chaman Krazlof, rencontre fortuite sympathique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Durandill
Griffon
Griffon


Nombre de messages : 630
Localisation : Au Nid, dans le coma
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: [missive pour un certain durandill]   Jeu 2 Déc 2010 - 0:25

Durandill à Brainaf, salut !

Comme vous le savez peut-être, le Haut-Thane Fastad s'est installé à Forgefer, et je m'y rends fréquemment. Nous pourrons sans doute nous y croiser bientôt.

Prévenez-moi si vous savez quand vous vous y trouverez.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [missive pour un certain durandill]   Aujourd'hui à 14:52

Revenir en haut Aller en bas
 
[missive pour un certain durandill]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP]Une missive pour l'évêque d'Autun
» Missive cachetée du Serment de Theramore
» Missive pour la Garde de Hurlevent.
» Missive pour le conseil comtal
» Missive pour le commandant de la garde de Hurlevent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Aigles de Wildhammer :: Le Nid-de-l'Aigle (Accueil) :: Recrutement-
Sauter vers: